Personnalisation du traitement de votre cancer du sein invasif (STADE I-IIIa)

Il n'existe pas de traitement universel du cancer du sein invasif”— souvent, le traitement le mieux adapté à une patiente ne conviendra pas à une autre. Votre médecin traitant vous donnera le maximum d'informations possible sur le cancer du sein qui vous a été diagnostiqué et les options thérapeutiques disponibles, notamment le taux de réussite et les effets indésirables de chaque option, avant de décider quel traitement sera le plus adapté à votre cas.

Dans un premier temps, votre médecin vous recommandera probablement de subir une opération chirurgicale afin d'ôter la tumeur et les éventuels tissus cancéreux environnants. La prochaine étape consistera à déterminer le risque de récidive de votre cancer. Cette évaluation, votre âge et vos antécédents médicaux vous aideront à déterminer avec votre médecin quel traitement sera le plus adapté à votre cas. Il est également important de prendre en compte certaines considérations qui vous sont propres, comme vos priorités personnelles/professionnelles, vos projets d'enfant, et votre tolérance au risque. Les traitements suivants sont susceptibles de vous être recommandés :

Chimiothérapie

Avantages de la chimiothérapie

La chimiothérapie utilise des médicaments puissants pour tuer les éventuelles cellules cancéreuses qui seraient restées dans votre organisme après l'intervention chirurgicale. Vous pouvez recevoir le traitement à l'hôpital, ou à votre domicile, en fonction du schéma thérapeutique. La chimiothérapie attaque les cellules cancéreuses non détectées, qui sont trop petites pour être identifiées, afin d'empêcher votre cancer de récidiver.

Risques de la chimiothérapie

Les effets indésirables de la chimiothérapie peuvent être sévères, puisque le traitement cible l'ensemble des cellules à division rapide de votre organisme, qu'elles soient saines ou cancéreuses. Ces effets indésirables dépendent du type de médicaments que vous prenez et de la durée du traitement ; la plupart disparaissent à la fin du traitement. Citons :

  • Fatigue
  • Chute de cheveux
  • Nausées
  • Vomissements
  • Anémie
  • Diarrhée
  • Troubles cardiaques
  • Symptômes ménopausiques
  • Problèmes de fertilité
  • Infections
  • Troubles de la mémoire
  • Neuropathie

 


La recherche a démontré que moins de 10% des patients atteints d’un cancer du sein à un stade précoce tirent un bénéfice de la chimiothérapie.1,2

La chimiothérapie est-elle adaptée à votre cas ?
Le test du cancer du sein Oncotype DX peut vous aider à prendre une décision.

Plus votre cancer paraît agressif, plus une chimiothérapie peut vous être proposée, en complément de l’intervention chirurgicale. Si vous souffrez d'un cancer du sein à un stade précoce avec des à récepteurs d'œstrogènes positifs (ER+), le test Oncotype DX® peut aider votre médecin à déterminer les risques de réapparition de votre cancer, et les chances de réussite d'une chimiothérapie adjuvante.


Radiothérapie

Avantages de la radiothérapie

La radiothérapie est un moyen hautement efficace et relativement sûr de détruire les éventuelles cellules cancéreuses restées dans votre sein après l'intervention chirurgicale. La radiothérapie consiste à soumettre les cellules cancéreuses à un type particulier de rayonnement de haute énergie, soit de manière externe par l'intermédiaire d'une machine, soit de manière interne par l'intermédiaire de billes ou de grains implantés à proximité de la tumeur. Si vous subissez une tumorectomie, c’est-à-dire une ablation de la tumeur, une radiothérapie vous sera très certainement recommandée. Si vous subissez une mastectomie, c’est-à-dire une ablation du sein atteint, il se peut également que vous receviez des rayons, selon la taille de votre tumeur ou l'étendue de votre cancer.

Risques de la radiothérapie

La radiothérapie n'est pas douloureuse au moment de son administration, mais peut avoir des effets indésirables qui disparaissent généralement dans les semaines suivant la fin du traitement. Parmi les effets indésirables les plus courants, citons :

  • Fatigue
  • Baisse du taux de globules blancs
  • Œdème et inflammation
  • Sensibilité et décoloration cutanées
  • Sensation d'inconfort sous les aisselles ou dans la poitrine

Hormonothérapie

Avantages de l'hormonothérapie

Si vous souffrez d'un cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs (ER+ ou PR+), vous recevrez très probablement une hormonothérapie après l'intervention chirurgicale afin de réduire le risque de récidive ou de propagation de votre cancer du sein à un nouveau site. Les traitements hormonaux visent à bloquer ou à abaisser le taux d'hormones stimulant la croissance de votre cancer dans votre organisme. Le traitement peut nécessiter la prise d'un médicament par voie orale, comme le tamoxifène ou un inhibiteur de l'aromatase, pendant cinq ans.

Risques de l'hormonothérapie

Les traitements hormonaux peuvent avoir des effets indésirables similaires aux symptômes de la ménopause, tels que :

  • Bouffées de chaleur
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs ostéo-articulaires (inhibiteurs de l'aromatase)
  • Nausées
  • Caillots sanguins
  • Fatigue
  • Problèmes de fertilité
  • Risque accru de cancer utérin

Test génomique Oncotype DX -- Prenez votre cancer en main

Si l'on vous a diagnostiqué un cancer du sein invasif à un stade précoce, ER positif et HER2 négatif, votre médecin traitant peut vous proposer le test Oncotype DX. C’est, un test génomique du cancer du sein qui étudie l'activité de certains gènes de votre tumeur afin de quantifier de manière très personnalisées le risque de rechute (valeur pronostic) et le bénéfice attendu d’une chimiothérapie (valeur prédictive).

Les résultats de votre test Oncotype DX, en association avec les informations figurant dans votre rapport anatomo-pathologique ainsi que d'autres facteurs, peuvent vous aider à choisir la meilleure option thérapeutique, en concertation avec votre médecin.

1Paik S et al. J Clin Oncol 2006;24:3726-34
2Early Breast Cancer Trialists’ Collaborative Group (EBCTCG), et al. Lancet. 2012:379;432-444